Carine Bovey | Objet culte: La chaise fourmi

Objet culte: La chaise fourmi


  • 09 Mar


  • Karin Falk

Toujours au goût du jour, l’une des créations phares de l’architecte et designer Arne Jacobsen est une véritable icône du mobilier du XXe siècle. Initialement créée pour le réfectoire d’un laboratoire pharmaceutique, la chaise Fourmi est rapidement devenue une pièce incontournable du design scandinave. Grâce à son exposition au Musée des arts décoratifs danois au printemps 1952, le meuble est passé à la postérité et a offert une reconnaissance internationale à son créateur. Arne Jacobsen s’était inspiré de la silhouette d’une fourmi pour créer cette chaise au design organique. Avec ces trois pieds en acier, la ressemblance avec l’insecte est accentuée. Inspirée par la nature, l’assise, composée d’une seule pièce de bois pressée et moulée, arbore des courbes parfaitement dessinées. En plus de son confort, la chaise se caractérise par une robustesse qui lui assure une longue durée de vie. Le créateur a proposé par la suite une version avec quatre pieds, aux lignes moins échancrées. Toujours éditée par Fritz Hansen, la chaise Fourmi se décline en différents matériaux et couleurs, pouvant ainsi s’accorder à tous les intérieurs.

Le créateur

L’architecte et designer Arne Jacobsen, issu du courant fonctionnaliste danois, doit en partie sa notoriété à la chaise Fourmi. Père du modernisme organique, il donna naissance à bien d’autres objets cultes, tels que les fauteuils Egg et Swan. La Série 7, déclinaison de la chaise Fourmi maintes fois copiée mais jamais égalée, est le meuble danois le plus vendu
au monde.

L’origine

La Fourmi doit ses origines à une commande de 300 chaises passée au fabricant Fritz Hansen en 1951 par le laboratoire pharmaceutique danois Novo Nordisk, numéro un mondial de l’insuline. Il fallait une chaise à la fois légère, fonctionnelle, confortable et empilable pour la cantine de l’établissement de Fuglebakken, situé au cœur de l’île de Sjælland.

Et… action!

En 2012, le restaurant Fifteen du chef Jamie Oliver fêtait ses 10 ans avec «The BIG Chair Project». Vingt artistes et designers, dont Paul Smith, furent mandatés pour customiser les célèbres sièges, afin de récolter des fonds en faveur de la Better Food Foundation lors d’une vente aux enchères. Une double célébration, car la chaise fêtait également ses 60 ans.

Carine Bovey | c@carinebovey.com | +41 78 755 62 72 | © Reproduction interdite des images et contenus